29 Jan

Mieux vaut vendre maintenant votre appartement à Saint-Quentin !

Comment se porte l’immobilier dans l’Asine, dans la région Hauts-de-France ? Les professionnels de l’immobilier envisagent-ils 2019 sereinement ? Alors que 2018 s’est imposée comme une nouvelle année record en termes d’activité pour le marché immobilier de l’ancien, les professionnels du Nord-Est ont le moral en berne. Selon la 13e édition du baromètre Crédit Foncier / CSA sur le moral des professionnels de l’immobilier, leur moral est en effet en forte baisse (58 % d’optimistes, -18 points).

Vous avez un appartement à vendre à Saint-Quentin ? Ne tardez pas ! Malgré la forte production de l’année, les banques n’ont pas « fermé le robinet du crédit » en ce début d’année. Les emprunteurs profitent donc de taux toujours très bas, qui sont même à la baisse en ce mois de janvier (- 0,10% en moyenne sur 15, 20 et 25 ans par rapport au mois de décembre).

6 professionnels sur 10 (58 %) du Nord-Est sont optimistes pour les douze prochains mois
Six professionnels de l’immobilier (58 %) sur dix se disent optimistes sur l’avenir du marché immobilier résidentiel pour 2019. En revanche, cette proportion d’optimistes est en recul sensible : de 12 points sur un an (70 % d’optimistes en janvier 2018) et de 18 points en quatre mois (80 % d’optimistes lors de la dernière enquête en septembre 2018). On revient sur le niveau de mai 2015. Le niveau bas des taux d’intérêt et le dynamisme du marché continuent à nourrir l’optimisme des professionnels.

Comment ont-ils vécu 2018 ?
L’année 2018 a été perçue par 40 % des professionnels de l’immobilier du Nord-Est comme une année de stabilité, lorsque 38 % considèrent qu’il s’agit d’une année de baisse (31 % de « légère baisse » et 7 % de « rupture avec un retournement du marché ») et 21 % une année de hausse.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée