28 Mai

Êtes-vous obligé de signer un compromis de vente si vous ne voulez plus acheter un appartement à Saint-Quentin ?

Heureusement non … Voyons les règles dans le détail. Vous avez décidé d’acheter un appartement à Saint-Quentin ? Vous avez visité un bien qui vous plaît, fait une offre, vous vous apprêtiez à signer le compromis de vente, étape décisive qui fixe les détails de la vente définitive, seulement voilà, finalement, vous avez changé d’avis et ce n’est plus cet appartement à Saint-Quentin que vous voulez acheter. C’est votre droit !

Alors, comment faire ? Êtes-vous obligé de signer le compromis de vente ? Êtes-vous engagé ? Non. Vous pouvez changer d’avis et vous retirer de la vente. En effet, le compromis de vente n’a pas été signé. Et quand bien même, cela ne changerait rien.

Ce qu’il est conseillé de faire dans ce cas précis et inhabituel, c’est de s’entretenir avec l’agent immobilier par téléphone pour lui expliquer les raisons qui vous poussent à changer d’avis et de le lui confirmer ensuite par écrit. Il ne serait pas correct de se désister par texto. L’agent immobilier a pris le temps de vous faire visiter cet appartement à Saint-Quentin qui vous tentait et de transmettre votre offre d’achat au vendeur. Vous lui devez bien cela.

Évidemment, il ne peut pas s’opposer à votre décision. De toute façon, en tant qu’acquéreur particulier qui achète un bien à usage d’habitation, vous bénéficiez, une fois le compromis signé, d’un délai de rétractation de dix jours (avant le 8 août 2015, ce délai était fixé à sept jours). Vous pouvez donc revenir sur votre décision sans avoir à payer de pénalité. Si l’agent immobilier s’entête à vous imposer la signature du compromis de vente, ce sera une perte de temps…

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée