27 Juil

Votre agence immobilière de Strasbourg fait le point sur l’égalité hommes femmes dans le crédit !

Vous souhaitez acheter un appartement ou une maison à Strasbourg ? Les banquiers tiennent-ils compte des spécificités hommes femmes lorsqu’ils épluchent un dossier de crédit ? Votre agence immobilière de Strasbourg fait le point.

Malheureusement, les clichés, les vieux réflexes ont la vie dure … Une femme, ou plutôt sa situation personnelle est scrutée à la loupe lorsqu’il s’agit de crédit. Comme dans sa vie professionnelle … Comme bon nombre de recruteurs, les banquiers portent une attention particulière aux femmes en âge d’avoir des enfants. La perspective d’une grossesse, donc d’une pause dans son activité, peut être considérée comme un facteur de risque salarial pour les candidates au crédit ayant un job nécessitant de nombreux déplacements et celle disposant d’un revenu variable dépendant de leur activité relationnelle.

En présence d’une personne divorcée avec des enfants à charge, les interrogations de l’analyste crédit se multiplient. Et malheureusement, avoir droit à une pension alimentaire n’est pas forcément un atout ! La pension alimentaire n’est pas un acquis total. Elle peut être remise en cause s’il y a une nouvelle union, si les enfants prennent leur envol financier, ou si l’ex- époux ou compagnon ne paie plus la pension. C’est alors une double peine, certes, mais en cas de contentieux, la Justice ne pardonnerait pas au banquier d’avoir mis en danger la personne, en n’anticipant pas ce risque.

Question job, n’en parlons pas : c’est pire ! Les revenus professionnels d’une femme, seule ou en couple, sont susceptibles d’être examinés aussi avec beaucoup d’attention. Que ce soit dans le cas d’un statut de temps partiel ou aménagé, l’analyste s’intéressera à l’évolution probable de cette particularité.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée