12 Jan

Pensez à installer assez de détecteurs de fumée dans votre maison à vendre à Saint-Quentin ?

En mars 2020, la législation imposant d’équiper son habitation de détecteurs de fumée fêtera ses 5 ans. À cette occasion, Lifebox, le spécialiste de la sécurité domestique, a voulu connaître le degré d’équipement des foyers français. Il a donc demandé à OpinionWay de réaliser une étude. Et que dit-elle ? 88% des personnes interrogées sont équipées, un chiffre en augmentation de 3 points par rapport à la précédente étude de 2015, signe que les détecteurs de fumée commencent enfin à entrer dans les usages des Français. Ce qui est plutôt une bonne nouvelle. Quoi que … Vous avez une maison à vendre à Saint-Quentin ? Avez-vous pensé à y installer assez de détecteurs de fumée ?

Si vous ne l’avez pas fait, vous êtes dans le même cas que la majorité des Français qui sont sous-équipés en détecteurs de fumée et négligents sur leur entretien ! S’équiper, c’est bien. Avoir assez de détecteurs pour sa surface d’habitation et les entretenir correctement, c’est mieux !

Les Français sont en effet 53% à ne posséder qu’un seul détecteur de fumée, ce qui est insuffisant pour les F3 et plus. La proportion monte même à 63% en région parisienne, le plus mauvais élève en la matière.

De ce fait, il est à craindre qu’une grande partie des habitats français soit sous-équipée et donc mal protégée. Si vous avez une maison à vendre à Saint-Quentin et qu’il n’y a pas assez de détecteurs de fumée, que pensera l’acheteur ? Que votre maison est mal entretenue ! Mauvais point …

Les Français sont par ailleurs 74% à ne vérifier le bon fonctionnement du détecteur de fumée que rarement, voire jamais, un chiffre qui s’élève à 80% pour les Franciliens, encore une fois lanterne rouge du classement. Il est pourtant recommandé d’entretenir son équipement au moins une fois par an: il faut débrancher le détecteur, le nettoyer, puis le rallumer pour s’assurer de son bon fonctionnement. 40% des Français ne le font jamais.

O.D. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée